—    Edito de votre curé    –

La situation sanitaire nous oblige au confinement pour éviter que l’épidémie actuelle se propage.

Je vous porte tous dans la prière, particulièrement les malades, les familles touchées par la pandémie, les soignants.

Notre vie chrétienne ne doit pas se relâcher parce que nos habitudes sont contrariées. Il nous faut vivre notre vie de foi selon l’exemple des saints et la dévotion traditionnelle de l’Eglise.

Pensons à sainte Marguerite-Marie qui faisait oraison tout en gardant les vaches quand elle était enfant, ou en gardant l’âne de la communauté quand elle était Visitandine à Paray-le-Monial. Nous savons que nous saurons toujours trouver Dieu là où nous sommes : « toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra » (Mt. 6,6).

Cette période qui prive les fidèles de la Sainte Communion permet d’en attiser le désir. C’est l’occasion de méditer sur la grandeur de ce sacrement et renouveler notre ferveur quand nous pourrons à nouveau le recevoir.

Je célèbre la messe chaque jour à 8h30. Vous pouvez ainsi faire une communion spirituelle en vous y unissant. Et, chaque jour les pratiques de notre livret de carême « 40 jours de gratitude » nous unissent.

Vous pouvez suivre la messe quotidiennement, en direct à 11h30, sur Radio Espérance. Le dimanche matin, il y a la messe télévisée. Certains peuvent avoir la chaine KTO.

Les églises d’Argelès-ville et de St-André demeurent ouvertes aux horaires habituels, celle de St-Génis le matin. Chacun peut y venir INDIVIDUELLEMENT en suivant les consignes sanitaires générales, sans y être plus de 5 personnes. S’il y avait des contrevenants, ils entraineraient la fermeture immédiate de l’église.

Que cette période d’épreuve, qui peut être un temps de purification intérieure, nous permette de nous attacher à l’essentiel. Que la Sainte Vierge (sous les vocables de N-D. de Vie, du Château ou de Santa-Cruz), saint Côme et saint Damien, saint Sébastien, saint Ferréol intercèdent pour nous comme ils l’ont fait pour préserver nos aïeux.

Votre curé, l’abbé Olivier Nicque.

Paroisse des Albères utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur son site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte

Partager

Partager cette page avec vos amis