—    Edito de votre curé    –

 

Le carême de cette année 2021 risque d’être troublé comme celui de l’an passé par l’épidémie de la Covid 19.

Quoiqu’il arrive, l’église du village d’Argelès, celle de St-André et celle de St-Génis, devraient pouvoir rester ouvertes. Je vous encourage vivement à venir vous y recueillir. Que ce soit pour une brève visite au Saint-Sacrement entre deux courses, ou pour un temps de méditation, le Seigneur est là qui nous attend.

Notre vie chrétienne était-elle confortable ou ronronnante ? Ces situations éprouvantes sont l’occasion de nous remettre avec plus de confiance dans les mains de Dieu. Notre foi est purifiée par l’expérience de notre indigence devant ces évènements qui submergent même les autorités de l’Etat.

Si notre société nous berçait dans l’illusion de la toute puissance de la science et de l’humanité, ce leurre s’est brisé. Seul Dieu est tout-puissant. Notre vie ne peut s’épanouir que par Lui et qu’en Lui. Sans Lui, notre vie est très limitée, notre altruisme n’est jamais inconditionnel, notre amour n’est jamais assez pur. Sans l’aide de Dieu, comment vaincre notre orgueil, nos jalousies ? Dieu est venu nous sauver en Jésus-Christ. Les puissances de la mort n’ont pu le retenir dans leurs griffes. Au matin de la Résurrection, la lumière a vaincu les ténèbres, le Christ a terrassé le mal. Que ce carême régénère notre foi, notre espérance et notre amour !

L’abbé Olivier Nicque.

Paroisse des Albères utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur son site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte

Partager

Partager cette page avec vos amis