—    Edito de votre curé    –

 

Une grâce insigne va irradier notre communauté de paroisses ce mois-ci par la venue des reliques de sainte Bernadette le 24 février à Argelès.

Il y a un an, je mettais déjà sa photo en en-tête de cette feuille mensuelle et, dans l’éditorial, je soulignais ses vertus. Aujourd’hui, quel honneur pour notre communauté de paroisses que de recevoir ce reliquaire de la voyante de Lourdes.

La fête de N-D. de Lourdes (11 fév.) et celle de sainte Bernadette (18 fév.) seront l’occasion de se préparer à cet évènement.

Dans une prière très célèbre de l’abbé Perreyve, nous disons à l’Immaculée : « ayez pitié de ceux qui pleurent, de ceux qui prient, de ceux qui tremblent. Donnez à tous l’espérance et la paix. » C’est cette confiance-là qui anima toute la vie de Bernadette Soubirous après avoir vu le sourire de N-D. à la grotte de Massabielle. Une confiance pleine de foi qui lui faisait dire, quand elle devint Sœur Marie-Bernard : « le fer du temps devient l’or de l’éternité », « que le crucifix ne soit pas seulement sous mes yeux, sur ma poitrine, mais dans mon cœur, vivant en moi. » A sa suite, confions-nous à N-D. pour aller à Jésus sereinement.

Votre curé, l’abbé Olivier Nicque

 

Paroisse des Albères utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur son site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte

Partager

Partager cette page avec vos amis