l Edito de votre curé

 

Dans quelques jours, c’est Noël ! Si nous avons cette chance, nous allons nous rassembler autour de notre famille. Qui dit Noël dit cadeaux… Un cadeau, en effet, renvoie bien plus que ce qui est concrètement offert à l’autre. Le cadeau est un signe puissant. C’est même un triple signe.

        Le cadeau est signe du Don

Le plus grand don, le plus grand cadeau, à Noël, c’est le Christ, le Verbe fait chair : Dieu Sauveur fait homme par amour des hommes. En recevant Dieu dans nos cœurs, en faisant, selon l’expression – presque – consacrée, de nos cœurs une crèche pour l’Enfant-Dieu, nous recevons la Vie, nous recevons ce que nous ne pouvons-nous donner à nous-même.

         L’autre est un don

On signifie à la personne qui reçoit notre cadeau  qu’elle est un don pour nous. nous sommes invités à rouvrir les yeux sur la gratuité de nos relations amicales et familiales, celles qui seront l’occasion de vivre un véritable échange de cadeaux. 

              Je suis un don 

En donnant un cadeau, je signifie aussi que j’en suis un ! Si Dieu est le Don pour moi, si les autres sont aussi des cadeaux pour moi, il ne faut pas oublier que je suis moi-même un don pour les autres !

 

 Le temps de l’Avent s’est ouvert. Qu’il soit pour nous, par la préparation de nos cadeaux, un beau temps de conversion intérieure et un heureux temps de créativité !

 

 

    L’abbé Christophe KOWALCZYK – curé

Paroisse des Albères utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur son site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte