—    Edito de votre curé    –

 

Mgr. Turini disait à la procession de la Sanch ce vendredi saint : « en contemplant le corps torturé et douloureux de Jésus crucifié, comment ne pas y voir les visages de Jean, Christian, Hervé et Arnaud Beltrame. Et comment ne pas voir également celui de Mireille Knoll, rescapée en juillet 1942 des rafles du Vel d’Hiv mais victime d’un odieux crime antisémite dans son appartement, 75 ans plus tard. Parce qu’elle était juive […] Des hommes sont-ils dépourvus à ce point d’humanité pour crucifier, sur les croix d’aujourd’hui, des victimes innocentes ? La réponse est malheureusement oui ».

Mais, ne sommes-nous pas appelés, malgré la faiblesse de notre nature pécheresse, à faire triompher la miséricorde ? Dans la force de la résurrection que Dieu nous donne, changeons le monde qui nous entoure, surtout au quotidien.

 

« Ce que je vous demande c’est de bien faire les petites choses. Les grandes, vous êtes capables de les accompli, mais elles sont rares ! » (Mère Yvonne-Aimée de Malestroit, 31 décembre 1950).

 

Votre curé, l’abbé Olivier Nicque

 

Paroisse des Albères utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur son site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. J'accepte

Partager

Partager cette page avec vos amis